Le Bureau des Offres et Conseils

Aller en bas

Le Bureau des Offres et Conseils

Message par Cendre le Jeu 12 Juil - 15:50

Le Bureau des Offres et Conseils, ou le BOC, pour les initiés, est une structure bien particulière de la Compagnie de l'Aube. Dans la théorie, c'est le Capitaine Hiver qui l'aurait mis en place, afin de permettre une interface facile et rapide avec les diverses personnes qui souhaiteraient commercer, échanger, demander de l'aide, ou, le plus important, proposer des contrats, à la Compagnie de l'Aube, séparant de fait, les objectifs propres de la Compagnie, et son activité de mercenariat.

Dans les faits, le visiteur peu aguerri qui rentrera ici après avoir été orienté par un membre de la Compagnie de l'Aube, goguenard si c'est un vétéran, trouvera en lieu et place une petite salle poussiéreuse et vide hormis quelques chaises, un comptoir, et deux vieux mercenaires, vieillards chenus, assis derrière ce comptoir, à discuter et à s'échanger des histoires. Le premier d'entre eux est Qu'un-Oeil, la mémoire de la Compagnie. Il a (presque) tout vu, (presque) tout fait, et il vous le fera sentir à la moindre occasion, vous racontant des histoires abracadabrantes. Il n'a pas son pareil pour vous estourbir de paroles et vous rouler dans la farine quant à la négociation de votre contrat avec la Compagnie. C'est un vieillard rondouillard, au visage doux, le nez écrasé et en forme de patate. Il ne prend pas grand soin de son armure tachée par les reliefs de son dernier repas. Il porte néanmoins l'épée sur le côté, et vous sentez que si il est encore en vie, malgré son âge et son embonpoint, ce n'est pas simplement grâce à son verbe agile. Il est borgne, et dissimule son œil mort sous un cache-œil miteux d'une couleur plus que douteuse. On peut supposer qu'il y a une cinquantaine d'années il eusse été noir.

Le second vieillard ne parlera que pour vous poser des questions précises, d'un ton sec et cassant. Il est grand, et malgré l'âge, il possède un certain maintien. Son armure est entretenue, et des gestes lents. Son arme est toujours posée devant lui, dans son fourreau, au cas où si vous représentez une quelconque menace. On l'appelle Loquace. Son regard d'un gris fer est assuré, le nez cassé, une cicatrice de brulure lui barre le côté droit du visage. Il vous posera des questions d'ordre technique, et précisera les aspects les plus martiaux du contrat.
Vous remplirez surement un tas de paperasses administratives dont vous ne comprendrez probablement pas le sens, des formulaires et leurs récépissés en cinq exemplaires, ainsi que tout un fouillis de procédure dont on ne sait probablement pas à quoi elles servent, mais on le fait quand même, au cas où, avec le plus grand sérieux, et le plus grand professionnalisme.

Les deux vieux mercenaires vous offriront surement un coup de tord-boyaux bien fort, avant de vous remettre dehors avec un grand sourire, une tape dans le dos, et une odeur persistante autour de vous de sueur, de crasse, et de poussière.


Cendre
Cendre
Sergent

Messages : 311
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation : Lyon

Feuille de personnage
Nom:
Race:
Classe:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum